écriture

Tag écriture : 35 questions pour en savoir plus sur moi (1/2)

Marièke du blog Mécanismes d’histoires a créé récemment pour sa chaîne youtube un super questionnaire de présentation d’auteur•rice, auquel j’ai commencé à répondre sur instagram – mais vu que tout le monde n’y est pas, voici mes réponses à ces 35 questions variées, parfois légères, parfois difficiles, mais qui je l’espère vous ont apprendront plus sur moi.

En bref

#1 . Qui es-tu ?

Jennifer, alias Gwenifaere, bientôt 30 ans, tous mes doigts à défaut de toutes mes dents (rien de grave, hein, juste une classique opération des dents de sagesse)

#2 . Où peut-on te retrouver ?

Ici-même bien sûr, mais aussi sur les réseaux sociaux : Instagram, Twitter, un peu Facebook (même si je galère davantage avec cette plateforme). J’y parle de ce que j’écris, un peu d’organisation, beaucoup de lecture, et j’y mets parfois des photos de mon chat, bien entendu.

Origin story

#3 . Depuis combien de temps écris-tu ?

Depuis l’âge de 12 ans environ – ce qui fait… ouh la! Dans les 18 ans…

#4 . Quel a été ton premier projet ?

L’histoire d’une fille qui se découvre des pouvoirs magiques, et réalise rapidement qu’un certain nombre de ses amis fait partie de cette univers magique, dissimulé aux yeux du monde… rien que de très classique, mais que de bons moments !

#5 . Quand as-tu fini ton premier projet ?

Mon premier projet amené jusqu’au bout n’a pas été cette première histoire, mais un roman jeunesse, Le Chat Volant et la Fille Fantôme : l’histoire de Minet, qui emménage dans une nouvelle ville et découvre un chat aux tendances parachutistes. Avec sa voisine qui est persuadée d’être un fantôme, il va tenter d’aider le chat à voler – c’est bien plus amusant que d’affronter les brutes du collège…

#6 . Quels sont les enseignements que tu en as tiré ?

Que j’étais capable de finir une histoire – et que la fin du premier jet ne voulait pas dire la fin du boulot ! Également que recevoir des refus ce n’est pas la fin du monde. Il attend sagement dans un tiroir, je ne sais pas si je le ressortirai un jour – mais il restera toujours le roman déclic, qui m’a fait réaliser que je pouvais écrire de vrais romans, et que c’était vraiment ça que je voulais faire.

Toi, autrice

#7 . As-tu fait ton coming-out d’auteur•ice ? As-tu annoncé à tes proches que tu écrivais ?

Tous mes proches savent que j’écris – ça fait trop longtemps que je le fais et je leur ai bien trop cassé les pieds avec ça ! Plus sérieusement, ma famille et mes amies proches sont un réel soutien, et je suis heureuse de n’avoir jamais songé à cacher que j’écrivais.

#8 . Pourquoi écris-tu ?

Parce que je n’imagine pas vivre autrement… parce que j’ai toujours adoré lire, me plonger dans d’autres univers (et j’inclus la littérature blanche là-dedans, chaque roman est son propre monde je pense). Surtout parce que je me suis toujours raconté des histoires. Est-ce qu’il y a des gens qui n’ont pas toutes ces histoires à l’orée de leur esprit ? En tout cas, j’ai toutes ces idées qui débordent, et j’ai choisi depuis longtemps que l’écriture serait mon moyen pour créer ces univers. Mon moyen de raconter ces histoires.

#9 . Que lis-tu ? Un•e auteur•ice de prédilection ?

Je lis de tout, en quantité, tout le temps et en tout lieu. Impossible de penser ma vie sans lecture – et impossible aussi de songer à sélectionner un seul genre et un seul nom à vous donner ! Bon, c’est vrai que je lis quand même plus de science-fiction/fantasy. Et je pourrais vous (re)dire à quel point j’adore Tolkien et Robin Hobb…

#10 . Quel(s) genre(s) écris-tu ?

Voyons. Mon premier réflexe serait de dire : les genres de l’imaginaire. La Vieille Fille et le Viking, en tant que roman rétrofuturiste, s’inscrit dans une certaine forme de science-fiction, et mes plus vieux projets sont inscrits dans la fantasy… mais j’ai aussi écrit de la jeunesse, des contes remaniés, et plus récemment une romance dont j’ai été la première surprise. J’imagine que le polar m’attend au détour de la prochaine phrase…

#11 . As-tu un thème de prédilection ?


Je dirais que non, à part un thème fondamental d’à peu près la totalité de la littérature je pense : la nécessité d’affronter les obstacles et ses propres peurs. Mais c’est tellement vaste que ça dépasse sans doute le simple thème… de manière générale, mon écriture est davantage motivée par une idée d’intrigue – les thèmes viennent en fonction.

#12 . Quel est ton personnage préféré dans tout ce que tu as écrit ?

J’aime tous mes enfants sans favoritisme aucun.
(Bon, j’aime beaucoup Armand dans La Vieille Fille et le Viking, mais je me demande dans quelle mesure ce n’est pas parce que c’est le plus mal aimé des lecteur•ices pour l’instant. Mais regardez ce petit coq qui essaie de garder les pieds sur terre, entouré de têtes brûlées ! Il est adorable !)

#13 . As-tu un défaut d’écrivain•e ?

Sans doute un défaut de personnalité plus général, mais je suis facilement satisfaite, je manque totalement de perfectionnisme. Ça m’aide pour l’écriture brute, je souffre rarement de page blanche par manque de satisfaction de ce que j’écris ; mais il faut que je me méfie de moi-même pendant le travail de correction. Heureusement que je le sais – et que la bêta lecture, ça existe !

#14 . Ta qualité d’écrivain•e, c’est quoi ?

L’acharnement, pur et simple. Rien ne sert mieux que de serrer les dents et de s’y remettre, en écriture. Je suis sujette au découragement – mais je finis toujours par me relever et reprendre la plume.

#15 . Quelle est la pire critique que l’on pourrait te faire en tant qu’auteur•ice ?

Je pense que les pires critiques sont les plus vagues. Les « c’est nul », « j’aime pas ». Parce que tout ce qui est plus précis, je peux en tirer quelque chose, ou me résoudre au fait qu’un roman ne peut jamais plaire à tout le monde ; mais face à un mur, on ne peut que baisser les bras.

#16 . Et la meilleure ?

Qu’on a oublié le monde réel en me lisant, qu’on s’est attaché•e à mes personnages, qu’on a été happé•e par l’histoire au point d’y entrer totalement.

La suite au prochain épisode ! En attendant, je vous souhaite un bon week-end et vous donne rendez-vous lundi pour un nouveau chapitre de La Vieille Fille et le Viking.

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. […] semaine dernière j’ai commencé à répondre au questionnaire de Mécanismes d’histoires ; voici la […]

Laisser un commentaire