écriture, La Vieille Fille et le Viking

Jeu d’écriture… galvanisant !

Connaissez-vous les word crawls ? Il s’agit d’un défi d’écriture, initialement inventé sur un des forums du NaNoWrimo il y a quelques années de ça. Un peu sur le modèle des livres dont vous êtes le héros, le principe est simple : une série de petits challenges qui ont pour but de faire monter le compteur de mots écrits.

Si vous parlez anglais, vous pourrez en trouver des centaines sur les forums du NaNo, sur des thèmes aussi différents que “vivez vos années à Poudlard”, “nettoyez votre maison” ou “faites le tour de votre bibliothèque”. La seule limite à la création de ces crawls est le temps et l’imagination des auteurs ; et autant vous dire que durant ce mois de création intense, autant marqué par les idées que par la tentation de céder à la procrastination, on ne manque ni de l’un, ni de l’autre…

J’ai donc décidé de me prêter au jeu ; voici un exemple de crawl galvanique auquel je peux avoir recours pour booster un peu ma motivation !

Une journée avec Mathilde d’Amoys

Le coq a cessé de chanter depuis longtemps dans la cour du Bec lorsque la petite bonne, Marie, vient tirer Mathilde du sommeil. Le réveil est difficile : le professeur Martel lui a envoyé la veille les dernières épreuves de la Lettre Scandinave, qu’elle a passé la nuit à relire pour s’assurer qu’aucune faute ne subsistait avant la parution du numéro de janvier. Une feuille reste égarée sur la couverture, une autre dépasse de l’oreiller, à laquelle Mathilde jette un œil tout en écoutant Marie d’une oreille distraite.

Reprendre le dernier mot écrit durant la session précédente, ou un mot au hasard dans un journal en cas de première session ; écrire autant de mots que le nombre de lettres qu’il contient, multipliées par 100.

Une fois extirpée du lit et une rapide toilette faite, il faut s’habiller pour la journée. Nous sommes en novembre et malgré le feu dans la cheminée, il fait froid ! Mathilde se précipite sur la robe de jour sortie par Marie et s’empresse d’enfiler jupons, bas, corset et tout ce qu’une dame se doit de porter – au moins, toutes ces couches lui tiendront chaud.

Sprint d’écriture pendant 15 minutes !

Il est temps d’aller déjeuner. Quelques journaux attendent sur la table, mais Armand s’est déjà accaparé les plus récents, évidemment… ce n’est pas grave, il suffit de l’aiguiller dans la bonne direction pour le lancer dans un débat auquel tante Henriette n’arrive pas à résister. Victoire : ils mordent à l’hémeçon. Maintenant, elle peut récupérer le journal ni vu ni connu…

Ecrire jusqu’à la prochaine centaine.

Le débat a pris des proportions inattendues ; il est temps de fuir la salle à manger et de trouver refuge dans la bibliothèque ! Mais d’abord, il faut échapper aux questions d’Armand, qui ne cesse de vouloir impliquer Mathilde dans le débat, soit parce qu’il croit qu’elle l’aidera face à tante Henriette, soit parce qu’il pense qu’elle en a envie (quelle idée !).

Ecrire 600 mots pour y échapper.

Enfin, le calme de la bibliothèque… Mathilde s’installe au grand bureau et se met en devoir de consulter un ou deux ouvrages de référence ; elle doit préparer une intervention à la Sorbonne avec Faraldr dans les prochaines semaines.

Ecrire 900 mots.

Il est déjà l’heure du repas de midi ! Toute la maisonnée se retrouve : il faut discuter des voyages à venir. Armand estime qu’il est plus que temps d’aller en Angleterre, Tante Henriette prend évidemment le contrepied, et Faraldr aimerait visiter le Danemark. Joséphine propose de jouer ça aux dés, mais tout le monde refuse, quoique Mathilde se laisserait bien tenter : au moins, cela résoudrait la question plus rapidement.

Lancer un dé 10, multiplier le résultat par 15.

Après le repas, Joséphine entraîne Mathilde et ceux qui le souhaitent dans l’atelier pour étudier les nouvelles tuiles photoniques qui viennent d’être livrées pour les voiles de leur aéronef. Une discussion technique de haut vol s’engage.

Ecrire jusqu’au prochain millier.

Faraldr a l’air de s’ennuyer ferme – Armand aussi, mais ça lui fera les pieds pour le débat de ce matin. Elle propose à Faraldr une petite balade sur le domaine, ce qui l’enthousiasme toujours.

Sprint d’écriture pendant 15 minutes le temps de monter s’habiller pour la balade.

Une discussion s’engage sur l’industrie textile quand Faraldr lui fait un compliment sur la qualité du tissu de sa cape. Mathilde est ravie de ce qu’elle apprend sur le tissage domestique à son époque, et Faraldr fasciné par l’idée d’usines entières dédiées au tissage ; il faudra aller en visiter une, car les explications de Mathilde sur le sujet sont bien trop imprécises.

Ecrire 900 mots.

Le valet vient les chercher : des visiteurs viennent d’arriver qu’il faut aller accueillir. La mort dans l’âme, Mathilde se résout à mettre un terme à la balade et à rentrer. Il s’agit d’une de leurs voisines accompagnée de ses deux filles célibataires, insupportables à souhait. Alors, trouver un sujet de conversation…

Lancer le dé, multiplier par 15.

Heureusement, les deux jeunes filles en ont plutôt après Armand et Faraldr. Il est assez amusant de les voir louvoyer dans la conversation, surtout que Mathilde sait parfaitement qu’aucune des deux ne les intéresse. Elle se contente d’observer pour tout raconter à Joséphine plus tard.

Ecrire 600 mots.

Enfin, les importunes s’en vont ! Le repas est servi et pris rapidement, avant que tout le monde se rassemble pour la veillée hebdomadaire, à laquelle même Julie et les domestiques se joignent, à présent. Mathilde écoute principalement les chants mais se fend de l’histoire d’Ariane pour Faraldr.

Reprendre le nombre de mots de la ligne précédente ; multiplier par 100 (ou 200 si c’est en dessous de 5).

Félicitations !

Vous êtes arrivés au terme de ce crawl galvanique. Comme vous pouvez le constater, je l’ai fait assez corsé : en respectant tous les défis, on monte clairement au-dessus des 1667 mots quotidiens réclamés par le NaNoWriMo… C’est parce que j’ai pour but de faire plus que cela (comme les abonnés à la newsletter le savent déjà 😉 ). Je l’ai donc adapté à mes besoins. Si jamais vous voulez vous y essayer, n’hésiter pas à adapter les défis en diminuant le nombre de mots.

Et si vous préférez lire davantage des petites aventures quotidiennes de Mathilde et de son entourage, n’hésitez pas à télécharger la nouvelle gratuite De la Musique et des Moeurs !

Vous participez au NaNoWriMo ? N’hésitez pas à partager vos astuces pour vous motiver dans les commentaires (je suis en retard sur mon objectif, j’ai terriblement besoin de votre aide !)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire